Sélectionnez votre Catégorie favorite
et commencez votre apprentissage.

Renforcer votre clinique juridique à saisine directe

Gratuit
Nombre total d’heures

04h

Tutoriels vidéos

13

Gratuit

Contenu du Cours

13Leçons04h

Faire le point sur votre clinique

Dans cette section, nous allons vous aider à faire un premier bilan autour des bases de votre clinique (ou de votre projet de clinique) que sont ses acteurs et ses objectifs.
Surmonter les « risques vitaux » pour une clinique
00:09:17
Clarifier les objectifs de la clinique
00:17:14
Faire le point sur les acteurs
00:12:50
Quiz de fin de Section 1

Renforcer les bases

Renforcer les procédures

Développer votre clinique

Description

Que vous soyez au stade de la conception de votre projet de clinique juridique ou déjà en activité, cette formation vise à vous donner les outils pour développer une clinique juridique pérenne et la plus utile possible pour vos étudiants et ses bénéficiaires.

Il comprend un peu plus de 2h de vidéos, réparties en 13 leçons, autant d’activités à mener et un quiz pour vérifier vos connaissance à la fin de chacune des quatre sections.

Formateurs

Benjamin Pitcho est avocat à la Cour, maître de conférences en droit privé. Il a créé la première clinique juridique à saisine directe en France. Depuis, il participe à différentes missions de développement et de créations de cliniques juridiques dans les pays francophones, notamment au sein du Réseau des cliniques juridiques francophones. Il est par ailleurs ancien membre du Conseil de l’ordre du Barreau de Paris.
Lecturer à l'Université d'Essex (Royaume-Uni) et Docteur en droit (Université Panthéon-Assas Paris 2, France), Xavier Aurey a créé en 2009 la première clinique juridique sur les droits fondamentaux en France, à l'Université de Caen Normandie. Il travaille depuis au développement de l'enseignement clinique du droit. Fondateur et président du Réseau des Cliniques Juridiques Francophones, il a mis en place et participé à différentes formations de formateurs et a été consultant sur ces questions pour l'OSCE au Kosovo, le Ministères de l'Europe et des Affaires étrangère et ENABEL, l'Agence belge de développement.
Gratuit

Partager